Chandelier japonais

Mis au point par les négociants en riz japonais au XIXe siècle, les graphiques en chandeliers sont une méthode de représentation graphique de l’action des prix qui a été largement adoptée par les négociants contemporains. Les graphiques en chandeliers sont essentiellement un hybride de graphiques linéaires et de graphiques à barres. Chaque chandelier représente une unité de la période pendant laquelle un actif est surveillé ; il est composé d’un corps en forme de barre et d’une mèche (ou ombre) en forme de ligne au-dessus et en dessous du corps. Le corps représente les prix d’ouverture et de clôture pour la durée donnée, les mèches de chaque côté de celui-ci représentent les prix les plus élevés et les plus bas que l’actif a atteint pendant cette période. Les chandeliers sont colorés différemment pour représenter une fermeture plus élevée que l’ouverture (indiquant un mouvement de prix à la hausse), et une fermeture plus basse que l’ouverture (indiquant un mouvement de prix à la baisse). Traditionnellement, les chandeliers haussiers étaient blancs et les chandeliers baissiers étaient noirs, mais aujourd’hui, les traders peuvent configurer leurs plateformes graphiques de manière à observer leurs propres schémas de couleurs définis par l’utilisateur.