Relative Strength Index (RSI)

Développé par J. Welles Wilder dans les années 1970, le Relative Strength Index (RSI) est un oscillateur de momentum très populaire utilisé dans l’analyse technique pour déterminer si un actif est suracheté ou survendu. Il est généralement calculé à partir de 14 périodes de données historiques. Une valeur comprise entre 0 et 100 est attribuée à l’action courante sur les prix en fonction de son rapport avec les gains et pertes moyens respectifs des 14 dernières périodes. Si ce chiffre atteint ou dépasse 70, l’actif sous-jacent est considéré comme suracheté ; s’il atteint ou tombe en dessous de 30, il est considéré comme suracheté ; dans les deux cas, une inversion est jugée imminente et les conditions de surachat entraînent une activité de vente, et les conditions de survente entraînent une activité d’achat.